Les stations de ski découvrent la location low cost. SKI REPUBLIC est en train de bouleverser un marché traditionnellement cher…les concurrents « high cost » sont furieux.

SKI REPUBLIC A LA LOW COST ATTITUDE

Depuis décembre dernier le marché de la location de skis est en ébullition…

En cause : l’ouverture simultanée de 23 magasins SKI REPUBLIC dans les principales sations de sports d’hiver. Son DG, Didier Schmidt, ancien membre de l’équipe de France de ski, ne cache pas ses sources : « Je me suis beaucoup inspiré de EasyJet ». Pour casser les prix de ce marché à réputation de prix élevés la nouvelle enseigne a monté une centrale logistique unique qui centralise les achats et entretient et répare les matériels. Pour l’aspect promotionnel, SKI REPUBLIC s’est inspiré des chaînes d’opticiens et du célèbre « 2 pour 1 » qui devient en l’occurence : 2 locations pour le prix d’une! 17 000 paires de ski, 10 Millions d’euros ont été investis dont 1 Million en budget de communication pour faire savoir vite et fort l’arrivée de ce premier lowcosteur des neiges. Nathalie Simon, l’ex-championne de planche à voile est la porte-parole de l’enseigne. Lors des grands week-ends de chassé-croisé, SKI REPUBLIC a distribué aux abords du péage d’autoroute des prospectus annonçant : « Une révolution sur les pistes de ski». Sur son site Internet, la nouvelle chaîne se présente ainsi : « Une révolution est en marche sur les pistes de ski françaises. Pendant trop longtemps, les stations de ski du monde entier ont été dominées par des loueurs offrant un service moyen et des équipements usagés et coûteux. Chez Ski Republic, nous pensons que les clients ont droit à une pratique du ski sûre et abordable. Nous sommes des skieurs passionnés et nous voulons que tous les amateurs de ski profitent autant que nous de la neige. »

Seulement voilà, les concurrents « high cost » sont fous de rage et l’ont fait savoir : «On nous a cassé des vitrines, bouché les serrures de certaines boutiques avec de la colle, crevé les pneus de nos camions, déchiré leurs bâches. On a même tenté de mettre le feu à notre magasin de Sainte-Foy-Tarentaise. Quant à moi, j’ai été menacé physiquement à tel point que j’ai songé un moment à prendre un garde du corps» explique Didier Schmidt. (Le Figaro du 12 Mars 2008).

Comme quoi quand un low costeur arrive sur un marché, il faut croire que les acteurs traditionnels ont beaucoup à perdre…

Advertisements

A propos JEAN-PAUL TREGUER

Président de TVLowCost et de Senioragency
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Les stations de ski découvrent la location low cost. SKI REPUBLIC est en train de bouleverser un marché traditionnellement cher…les concurrents « high cost » sont furieux.

  1. Aurélien Schvartz dit :

    Cette histoire me donne envie d’essayer l’enseigne sur le champs !

    Vive la low cost attitude.
    Vive les entrepreneurs.

    Aurélien

  2. LALAISON dit :

    MERCI de penser à ceux qui n’ont pas de gros moyens et adore le ski. Nous ne pourrons pas y aller cette année mais allons commencer les économies dès maintenant pour l’année prochaine. Mes fils (13 et 14 ans) en rêve … Je note le nom de votre enseigne, je le fait circuler et surtout je souhaite longue vie à vous et votre entreprise. MERCI ENCORE ! Emmanuelle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s