Le « Waouh Effect » étroitement associé au succès des offres low cost.

effet whaou

Le “WAOUH EFFECT” (ou « Effet Whaou ») est à la mode selon le magazine ELLE du 24 Décembre qui en fait l’une des vedettes de son “BUZZOMETRE” de l’année 2007. Nous sommes tout à fait d’accord sur ce constat et nous prétendons même que c’est l’une des raisons du succès exponentiel des offres Low Cost quelque soit le secteur. “L’effet Waouh” (ou « Effet Whaou ») alimente le formidable “bouche à oreilles” qui permet aux offres low cost de bénéficier d’une publicité gratuite non négligeable et bienvenue pour permettre de garder les coûts au plus bas. Là où les acteurs traditionnels “high cost” vont devoir dépenser beaucoup en média pour se faire connaître, les low costeurs vont, eux, pouvoir économiser fortement sur les coûts de publicité et promotion grâce à ce phénomène! Lorsqu’un consommateur découvre le prix réclamé par l’entreprise low cost (transport aérien, voyage tout compris, location de voiture, hôtel, coiffure, fleurs, CD classiques, voiture neuve …) et constate que la qualité de la prestation est, au fond, assez peu différente de celle des acteurs classiques pour un prix spectaculairement inférieur, l’effet de surprise positive est à son maximum. Le “Waouh Effect” (ou « Effet Whaou ») est palpable quand on discute avec des personnes découvrant une nouvelle offre low cost dont le tarif est absolument sans comparaison avec les coûts “historiques” habituels du secteur. Rappellons-nous de notre propre réaction en découvrant le coffret de 170 CD de l’intégrale MOZART à 99 euros, ou la première fois que nous avons pris un vol EASYJET entre Paris et Nice en payant ce billet … 3 fois moins cher que celui qu’ AIR FRANCE proposait pour le même trajet…
Le “Waouh Effect” (ou « Effet Whaou ») est une combinaison de réactions :
1°) d’abord, un sentiment de surprise,
2°) le sentiment de faire une affaire incroyable,
3°) ensuite une sale impression de s’être fait “gruger” pendant des années par les acteurs traditionnels du marché en question,
4°) puis une envie irrépressible de “faire savoir” autour de soi à ses proches et ses relations!
Car le “Waouh Effect” (ou « Effet Whaou ») c’est cela aussi : se valoriser auprès des autres non pas à travers la possession d’un objet ostentatoire (un objet de luxe), mais à travers une information qui montre qu’on est plus “malin”, plus “avisé” et qu’on veut leur permettre d’en profiter, eux aussi!
L’époque est paradoxale, on le sait bien, on veut à la fois posséder le dernier iphone avant les autres et économiser au maximum sur plein de choses ou services pour lesquels notre “investissement émotionnel” est restreint.
Le low cost restitue du pouvoir d’achat pour financer du “vouloir d’achat” et parions sur le fait que le “Waouh Effect” (ou « Effet Whaou ») va rester durablement un booster efficace en faveur des offres des low costeurs!

Publicités

A propos JEAN-PAUL TREGUER

Président de TVLowCost et de Senioragency
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s