La France serait-elle en train d’adopter la « low cost attitude » ?

En tout cas, jamais on a autant écrit d’articles ou de sujets en radio et en télélvision sur le phénomène du LOW COST… Le déclencheur est, évidemment, le rapport BEIGBEDER remis cette semaine au gouvernement. L’effet “restitueur de pouvoir d’achat” des entreprises low cost en faveur des consommateurs, semble faire son chemin dans les esprits. Notre pays, qui reste très en retard sur ses voisins en matière d’implantation des entreprises low cost serait-il en train de basculer dans la “low cost attitude” ?
Bien sûr, la polémique, les critiques ne manquent pas, comme toujours en France. Si une entreprise vend moins cher, c’est obligatoirement qu’elle “exploite son personnel” ou qu’elle demande aux consommateurs de faire le travail “à la place” de l’entreprise ! Les lowcosteurs attirent, mais leur réussite gêne, d’où des critiques parfois justifiées et souvent des “mauvais procès” qui sont faits à leur encontre. A lire l’édifiant article du FIGARO de vendredi 14 décembre, intitulé “les pièges du low cost”. Le journaliste, qui ne manque pas d’une certaine mauvaise foi, y brocarde la compagnie aérienne RYANAIR qui propose un vol PARIS-BARCELONE à 20 euros. Le journaliste a rajouté à ce prix de base tous les suppléments et taxes possibles pour démontrer qu’en réalité le consommateur va payer son voyage 141 euros. C’est sûr qu’en présentant les choses comme cela on laisse entendre que les low costeurs sont des “escrocs” qui manipulent le consommateur… Il a quand même été obligé de mentionner que pour le même vol le tarif le moins cher chez IBERIA est de 245 euros… ce qui fait quand même une différence de 100 euros. Désolé, cher Monsieur, nous trouvons que cette différence est probante et explique sans doute le succès considérable des compagnies aériennes low cost vis à vis du grand public! N’oublions pas qu’en général les avions des compagnies low cost sont flambant neufs, le personnel plutôt plus sympa, les avions partent dans l’immensité des cas parfaitement à l’heure et arrivent à l’heure et les voyageurs sont heureux de payer 2 ou 3 fois moins cher que sur la compagnie nationale… Si on additionne sur un an les économies ainsi réalisées, il y a peu de doute sur le fait que le low cost a amélioré le pouvoir d’achat personnel des clients ! Car “jeter l’argent par les fenêtres” n’est pas permis à tout le monde. On peut prédir un avenir souriant pour le low cost dans notre pays, le retard à rattraper est considérable. Le rapport BEIGBEDER permet d’en prendre la mesure. Pour télécharger le rapport : RAPPORT SUR LE LOW COST

Publicités

A propos JEAN-PAUL TREGUER

Président de TVLowCost et de Senioragency
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s